genet.jpg

Mon engagement

à votre service

Elu sénateur de Saône-et-Loire le 27 septembre 2020 aux côtés de Marie Mercier, je mesure la responsabilité qui m’incombe désormais et le chemin parcouru depuis mon entrée au Conseil Municipal de ma commune Digoin en 1995. Fort de la confiance des grands électeurs, j’ai à cœur de donner le meilleur de moi-même pour défendre nos communes et notre département, pour vous représenter. 

Fabien Genet, Sénateur de Saône-et-Loire

Avec votre confiance

SENATORDSC05330Lr-2
DSC03882
SENATORDSC05256Lr (2)
DSC03648
DSC03928
DSC03711

Elu local indépendant comme beaucoup d’élus communaux, j’ai décidé à l’été 2020 de répondre favorablement à la proposition du sénateur Marie Mercier de faire liste commune avec elle, en étant deuxième sur la liste d’union de la majorité sénatoriale qu’elle a conduite. Par cet engagement, j’ai eu à cœur de faire entendre la voix de nos territoires ruraux et leurs problématiques, en favorisant le rassemblement de toutes les bonnes volontés au service du dynamisme de nos communes et de la Saône-et-Loire. 

Avec nos colistiers Françoise Duriau, Hervé Reynaud et Aline Gruet, nous avons représenté à cinq la diversité géographique du département, que nous avons parcouru pour venir à la rencontre des grands électeurs. Convaincus par notre démarche, ceux-ci nous ont placés largement en tête du scrutin sénatorial, nous permettant, à Marie Mercier et moi-même, de rejoindre le Palais du Luxembourg.

Engagé pour servir

1/21

Juriste de collectivités locales de formation, je me suis engagé très jeune, à l’âge de 20 ans, au sein du Conseil Municipal de DIGOIN, comme adjoint du Maire Maxime Castagna. Trois ans plus tard, je deviens conseiller régional de Bourgogne, chargé par le Président Jean-Pierre Soisson de la communication, de la jeunesse et des sports. A la même période, je débute une collaboration professionnelle avec le Sénateur Président du Département de l’Allier Gérard Dériot, dont je serai le conseiller parlementaire pendant trois mandats. 


Après deux autres mandats d’adjoint, je suis élu Maire de DIGOIN et président de l’intercommunalité en 2014, et devient l’année suivante vice-président du Conseil Départemental de Saône et Loire, en charge du déploiement de la fibre optique.

Emprunt toxique, menaces de fermeture des usines céramiques, mais aussi baisse des dotations, désertification médicale ou commerciale, j’ai été confronté à de nombreuses difficultés communales qui m’ont donné la conviction que les élus locaux ont besoin du soutien de parlementaires à l’écoute, prêts à relayer les difficultés du terrain au niveau national.

En 2017, j’ai eu à cœur de faire réussir la fusion des trois communautés de communes qui ont donné naissance au Grand Charolais, en veillant à respecter l’identité de chaque commune. Au niveau départemental, j’ai mis toute mon énergie à défendre l’équité entre les territoires, interpellant le Président de la République sur le dossier de la RCEA pour obtenir l’accélération de sa mise à 2x2 voies, défendant le modèle de péréquation du syndicat d’énergie de Saône-et-Loire, ou l’égal traitement (en particulier financier) des intercommunalités pour le déploiement de la fibre THD.